français | maybe english

Interception au-dessus de l'Alaska

1 er août 1989. C'est la toute fin de la guerre froide. Quelque part en Alaska, des radars de défense US ont détecté deu...

22 février 2017

Interception au-dessus de l'Alaska




1er août 1989. C'est la toute fin de la guerre froide.
Quelque part en Alaska, des radars de défense US ont détecté deux avions en transit à haute altitude au-dessus de la mer de Béring. Ce n'est pas une surprise : deux MiG-29 Fulcrum russes sont attendus et doivent transiter au-dessus du territoire américain pour rallier la Colombie Britannique. Dans le cadre de la détente des relations entre les blocs est et ouest, ils vont participer au meeting aéronautique de Abbotsford et y présenter leurs chasseurs dernier cri à un public occidental qui n'avait auparavant pu les entrevoir que sur des photos médiocres ou des vues d'artistes approximatives.
Un vol de quatre chasseurs F-15 Eagle de la 21ème Tactical Fighter Wing est déclenché, décollant de la base d'Elmendorf pour rejoindre les avions russes avant qu'ils n'atteignent la frontière. La rencontre entre les avions de l'OTAN et ceux du Pacte de Varsovie est prévue et amicale, mais va néanmoins donner lieu à une interception effectuée à la lettre des procédures de l'US Air Force.
Une paire de F-15 reste en réserve tandis que les deux autres avions américains convergent quasi-perpendiculairement avec le vol des Fulcrums. A mi-chemin, l'ailier rompt brusquement la formation, et coupa la trajectoire du leader au-dessus et vers la droite pour rejoindre une position offrant de bonnes conditions de tir missile - en arrière et au-dessus des deux appareils interceptés. Pendant ce temps, le leader continue à se rapprocher à grande vitesse des avions étrangers afin de les identifier visuellement - et éventuellement d'indiquer à son ailier de les abattre.
Évidemment, il n'y aura pas de tir de missile ce jour-là. Les Eagles vont escorter les Fulcrums au-dessus de l'Alaska, jusqu'à la frontière canadienne, où ils les confieront à des F-18 canadiens qui les accompagneront jusqu'à Abbotsford.

La photo qui introduit ce post, et qui l'a inspiré a été prise par l'un des F-15 resté en réserve.
En haut, au loin, deux griffures blanches sur le bleu sombre révèlent la présence des deux MiG.
Plus bas, bien au-dessus de la couche soudée des nuages, les deux F-15 en interception dessinent nettement la manœuvre avec les traînées de condensation de leurs moteurs : le leader, tout droit, et l'ailier, virage à droite brusque et passage sur la trajectoire du leader, les cristaux glacés générés par le premier imprimant leur ombre sur ceux du second.