français | maybe english

Interception au-dessus de l'Alaska

1 er août 1989. C'est la toute fin de la guerre froide. Quelque part en Alaska, des radars de défense US ont détecté deu...

10 août 2012

Far West'12 - Yellowstone versus Yosemite

Il est des habitudes qui sont difficiles à prendre. Faire la vaisselle après chaque repas, ranger les objets dont on ne se sert plus, se lever dès que le réveil sonne...
Il en est d'autres qui, en revanche, sont fort agréables. Et comme je préfère évoquer ces dernières, je vais parler de l'édition 2012 du traditionnel voyage dans l'ouest américain (que par souci de continuité, j'appellerais Far West 2012).


Far West 2012, donc, débutera officiellement dans deux semaines, quand le 767 de Lufthansa quittera la piste de Roissy avec Delphine et moi à son bord.
En patique, ça a déjà commencé. Les billets d'avion Pour San Diego sont pris, Vincent a réservé pour mon compte le Cessna N21019 qui a déjà participé à Far West 2011, et je suis en train d'organiser le processus d'inscription (de réinscription) à PlusOne.
Et il y a le trajet. On réfléchit au trajet qu'on a envie de faire. Et cette reflexion, finalement se résume à une question : Yosemite ou Yellowstone ?


Les deux parcs nationaux ont la réputation d'être magnifiques, perchés dans les montagnes, parsemés de cascades, de randonnées forestières, de vallées verdoyantes, d'arbres centenaires, et peuplés d'une faune sauvage et abondante. Mais Yellowstone est (beaucoup) plus grand, plus sauvage, avec une grande variété de paysages plus grandioses les uns que les autres : sources chaudes, geysers, canyons, grands lacs. Et des grizzlies, des loups, des cerfs à profusion, je ne parle même pas des bisons et des marmottes. Ce à quoi j'ajoute la proximité des montagnes du Grand Teton, qui promet une arrivée en avion particulièrement mémorable.
A coté de cette profusion de belles choses, Yosemite, malgré toutes ses qualités, fait pâle figure. Pourtant, il lui reste quand même un argument de poids : sa proximité de San Diego.


Avec une distance d'un peu plus de 300 nautiques à couvrir, aller à Yosemite permet de prendre son temps, et d'en profiter pour aller voir d'autres choses sur les deux semaines dont nous disposons : Vegas, Grand Canyon, Page, Sedona, Tahoe, seraient des possibilités.
Yellowstone est à presque 800 nautiques, ce qui limite grandement les possibilités de voir autre chose. En fait, ça a tendance à résumer le séjour à un aller-retour à Yellowstone.


Au moment où j'écris ces lignes, je suis quand même très tenté par la solution Yellowstone. D'abord parce que tous ceux qui ont pu visiter les deux parcs sont unanimes, mais aussi parce que c'est un parc où il est recommandé de s'équiper de pepper spray avant de partir en randonnée - pour les ours !

A suivre...