français | maybe english

Interception au-dessus de l'Alaska

1 er août 1989. C'est la toute fin de la guerre froide. Quelque part en Alaska, des radars de défense US ont détecté deu...

10 juin 2007

Magnifiques falaises blanches...

8 avril 2007.

Pas facile de voler en région Parisienne pendant l'hiver. Plafond bas, vent brouillard, journées courtes, c'est vraiment la période creuse pour l'aviation. Je regrette la clémence du climat Méditerranéen.

Mais enfin, en ce dimanche d'avril, la météo est prometteuse, et le vol prévu tout autant. Je dois faire ma plus longue navigation en date, de Saint Cyr jusqu'à Saint Valery-en-Caux.


Saint Valery est un petit aérodrome non loin de la Manche, entre Le Havre et Dieppe, que nous rejoignons en environ une heure de vol.
Pas de taxe d'atterrissage. Nous prenons un Coca au club, en discutant avec les pilotes de passage dans une ambiance très agréable, et nous repartons pour Saint Cyr.
Mais avant de remettre cap au sud, nous faisons un détour, court mais qui va être l'exemple parfait de la beauté de l'aviation.


La visibilité est parfaite, nous embrassons du regard cent kilomètres dans toutes les directions. Le ciel sans nuages est d'un bleu pastel uni. Une gentille brise strie le miroir de la mer d'ondulations scintillantes. La campagne Normande semble rassembler toutes les nuances imaginables de vert, de brun et de jaune dans un joli patchwork de champs et de prés émaillé çà et là de l'étoile grise d'un village. Et au milieu de tout çà, le blanc éclatant des fameuses falaises, leur étranges arches enjambant de fines plages pour plonger dans Manche.
Et de mon petit avion, je domine ce paysage, je le comprend, je l'englobe. Vraiment, voir les choses d'en haut, çà change tout !


Mais plutôt que d'essayer de décrire ce que c'était, je vous propose d'aller voir les quelques photos qui témoignent de ce merveilleux souvenir dans ma galerie Picasa : ici